Extinction de l’éclairage public

Extinction de l’éclairage public

La commune de Jouars-Pontchartrain expérimente une extinction de son éclairage public du 30 novembre 2020 au 31 janvier 2021.

Expérimentation d’extinction de l’éclairage public à partir du 30 novembre 2020


Dans un sondage, lancé fin octobre 2020, les Chartripontains étaient invités à faire connaitre leurs habitudes en matière d’utilisation de l’éclairage public et à donner leur avis sur un test d’extinction nocturne.

601 personnes ont répondu. La proposition d’extinction de l’éclairage public entre minuit et 5h00 du matin a été plébiscitée à 89 %.

La Municipalité a donc décidé d’expérimenter, pendant deux mois,

l’extinction de l’éclairage public entre minuit et 5h00 du matin,

du lundi 30 novembre 2020 au soir jusqu’au 31 janvier 2021.

À l’issue de l’expérimentation, une consultation citoyenne sera menée pour décider du maintien, de l’adaptation ou de l’arrêt de cette mesure.

Analyse du sondage

Le sondage, lancé fin octobre, sur l’extinction de l’éclairage public a eu du succès avec 601 réponses. Le résultat est net. À la question "Pouvez-vous vous passer de l’éclairage public entre minuit et 5h00 du matin ?" vous avez répondu OUI à 89 %.
De nombreux commentaires mettent en avant les économies d’énergie et la préservation de la biodiversité.

Moins de 6 % des personnes qui ont répondu déclarent utiliser l’éclairage public entre minuit et 5h00 du matin plus d’une fois par semaine ET ne pas pouvoir s’en passer.

Parmi les opposants à l’extinction qui ont laissé un commentaire, le sentiment d’insécurité et le risque de cambriolage (19 commentaires) sont cités avant le risque pour les piétons (12 commentaires).

Dans les faits, parmi les nombreuses communes qui éteignent l’éclairage public la nuit, l’insécurité et les cambriolages n’ont pas augmenté. Par ailleurs, les automobilistes tendent à rouler moins vite dans des rues non éclairées et, dans cette plage horaire, la circulation est très réduite.