Covid-19 : extension du passe sanitaire

Covid-19 : extension du passe sanitaire

Depuis le 21 juillet 2021, l’usage du passe sanitaire est élargi. Dans un contexte de propagation très rapide du "variant delta", la mise en œuvre du passe sanitaire doit permettre de réduire la constitution de clusters dans les lieux de forte concentration de personnes. Elle vise, au final, à limiter la pression sur le système de soins.

Les lieux concernés par le passe sanitaire depuis le 21 juillet

Depuis le 21 juillet, le passe sanitaire s’applique à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes :

  • les salles d’auditions, de conférences, de projections, de réunions, de spectacles ou à usages multiples ;
  • les chapiteaux, tentes et structures ;
  • les salles de jeux et salles de danse ;
  • les établissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire ;
  • les établissements de plein air ;
  • les établissements sportifs couverts ;
  • les musées et salles destinées à recevoir des expositions à vocations culturelle ayant un caractère temporaire, sauf pour les personnes accédant à ces établissements pour des motifs professionnels ou à des fins de recherche ;
  • les bibliothèques et centres de documentation, à l’exception, d’une part, des bibliothèques universitaires et des bibliothèques spécialisées et, d’autre part, des personnes accédant à ces établissements pour des motifs professionnels ou à des fins de recherche ;
  • les évènements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes.

Début août, il sera également obligatoire dans les cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi que pour les voyages en avion, train et car pour les trajets de longue distance.
D’autres lieux pourront s’ajouter à cette liste par la suite, si nécessaire, selon la situation épidémique.

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du passe sanitaire est repoussée au 30 août pour :

  • les jeunes de 12 à 17 ans ;
  • les salariés des lieux et établissements recevant du public.

Le contenu du passe sanitaire à présenter

Le passe sanitaire présenté (en format papier ou numérique) est valide sous réserve de pouvoir justifier :

  • d’un schéma vaccinal complet, soit 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection ou 7 jours après la dose unique en cas de contamination antérieure, soit 28 jours après l’injection unique pour les vaccins à une seule injection ;
  • d’un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures ;
  • d’un certificat de rétablissement de plus de 11 jours et de moins de 6 mois.

La préfecture des Yvelines indique que des contrôles de l’application du passe sanitaire seront réalisés dans le département. Après une période de pédagogie, des sanctions pourront être progressivement mises en œuvre.

Une Foire Aux Questions destinée au grand public est disponible sur le site du gouvernement www.gouvernement.fr.