Comment nourrir les oiseaux en période hivernale ?

Comment nourrir les oiseaux en période hivernale ?

La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) vous propose quelques conseils à suivre pour nourrir les oiseaux durant la période hivernale.
Le nourrissage hivernal est une activité tout aussi généreuse que passionnante !

Comme pour chaque espèce animale, l’alimentation varie selon les saisons. En hiver, les oiseaux ont plus que jamais besoin de vous.

Retrouvez quelques conseils pratiques de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, qui vous permettront de bien vous occuper de ces petits êtres volatiles, qui peut-être, vous remercieront par de douces vocalises !

La sécurité avant tout !

Le principal ennemi de l’avifaune est le chat domestique. Pour contrer ces bêtes féroces avides de belles parties de chasse, vous pouvez installer des mangeoires dans un espace suffisamment dégagé et en hauteur, là où le félin ne parviendra pas à son but, malgré les multiples tentatives.

Hygiène et régularité dans le nourrissage

Les oiseaux aussi sont soucieux de leur hygiène. Il est alors conseillé de désinfecter les mangeoires régulièrement et de les déplacer afin d’éviter la transmission de maladie.
Nourrir artificiellement les oiseaux pour leur bien-être vous engage à le faire sans interrompre les approvisionnements tout au long de l’hiver.

La nourriture est à placer dans les mangeoires de préférence le matin de bonne heure et le soir avant le rassemblement des oiseaux en dortoir. Ils pourront ainsi reconstituer leurs réserves de lipides indispensables pour résister aux longues et froides nuits d’hiver.

Sur quelle période faut-il nourrir les oiseaux ?

Les oiseaux ont besoin de notre aide pour leur alimentation dès l’arrivée des premiers froids (autour de + 5°C la journée), c’est-à-dire à la période hivernale. Saison durant laquelle les volatiles ont plus de mal à dénicher des insectes pour se nourrir, ces derniers étant sous forme de larve ou de nymphe afin d’assurer leur survie face au froid.

La fin de l’hiver est marquée par l’apparition des premiers insectes de taille adulte, qui jusque-là étaient sous forme de larve. Le débourrage des bourgeons arrive également avec la venue du printemps. Les oiseaux redeviennent alors totalement autonomes, c’est-à-dire en capacité de se nourrir sans l’aide humaine !

Quelle est la bonne alimentation pour l’avifaune ?

Vous pouvez placer dans les mangeoires des aliments riches en hydrates de carbone et en graisse :

  • Diverses graines (tournesol noir, maïs, millet, chènevis...) et des boules de graines ;
  • Des fruits (pomme, banane, poire, pastèque, raisin...).

Attention, contrairement aux habitudes, il ne faut surtout pas mettre du pain à leur disposition, car en plus d’être bourratif et non nutritif, cet aliment contient du sel et des levures, éléments néfastes pour les oiseaux.

L’eau, élément indispensable !

Comme une grande majorité des êtres vivants, les oiseaux ont besoin d’eau et non pas seulement durant l’hiver, mais tout au long de l’année.
En plus de s’abreuver, l’eau leur permet de nettoyer leur plumage. Veillez à renouveler et à nettoyer l’eau régulièrement et surtout, n’y ajoutez aucun produit à sa contenance.

En suivant tous ces conseils, vous pourrez observer avec certitude la visite de ces petits volatiles dans votre jardin, qui ne seront alors pas que de passage durant la période hivernale.

Consultez le site Internet de la Ligue pour la Protection des Oiseaux.

Pour toute question ou renseignement supplémentaire, nous vous invitons à contacter Monsieur Gilles Grandclaude, délégué du groupe LPO Cœur d’Yvelines, au 01 34 89 45 84.

Mangeoire Tarin des Aulnes Mangeoire Mésange Huppée